A- A A+
Capture familles Capture donateurs Capture soignants Capture medias
La page facebook d'ATEurope La page Google+ d'ATEurope La chaîne Youtube d'ATEurope La page LinkedIn d'ATEurope

2016 10 Conf AT Varsovie Gati small molecules 4La conférence qui s'est tenue à Varsovie du 6 au 8 Octobre avait pour objectif de réunir les médecins et chercheurs du monde entier pour exposer les connaissances nouvelles sur l'AT et partager les pratiques thérapeutiques afin de les améliorer.

J'ai pris le parti de faire ce compte-rendu selon le déroulé de ce congrès. Dans sa globalité, celui-ci a été assez riche dans le sens où un certain nombre de découvertes sur le fonctionnement de la maladie  permettent d'entrevoir de nouveaux traitements des symptômes, à défaut d'une correction de l'anomalie génétique.

Avec le Dr Nizar Mahlaoui du CEREDIH (Imagine, Necker), nous nous étions également fixé pour mission de promouvoir encore une fois notre initiative de rassembler toutes les données médicales actuelles au sein d'une même base de données mondiale hébergée par l'ESID. Ce projet, proposé il y a deux ans, se heurte à de fortes résistances qui sont malheureusement plus d'ordre politique et de préférence nationale que de logique et d'efficacité. Mais, au prix d'un fort lobbying dans les couloirs de la conférence qui explique les quelques vides de ce compte-rendu, l'idée fait son chemin et nous ne désespérons pas de pouvoir la concrétiser en 2017. A noter qu'elle s'articule parfaitement avec l'initiative américaine de recueil des données par l'intermédiaire des familles (Global AT Family Platfom) dont je vous parlerai plus tard et que nous relaierons.

Nous avons également rencontré sur place Mme Gervasoni, la fondatrice de l'APRAT et avons convenu que nos actions étaient complémentaires et que nous devrions travailler ensemble à l'avenir.

Enfin, un dernier point en forme de mise en garde avant que vous ne commenciez la lecture de ce compte-rendu: il s'agit d'une conférence médicale où sont évoqués TOUS les symptômes de la maladie et surtout les plus graves. Encore une fois, cela ne présume en rien de l'évolution de l'AT chez votre enfant! Sachez seulement qu'être confronté à cette énumération de symptômes peut avoir un impact psychologique non négligeable!

 Si des choses ne sont pas claires, vous pouvez me contacter (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), j'essaierai d'y apporter la meilleure réponse possible.

Bien à vous,

Cédric ANCHISI

 

ATAXIA-TELANGIECTASIA CLINICAL REASERCH CONFERENCE - WARSAW, POLAND

6-8 October, 2016

 

Thursday 6 October

13:00 WELCOME (Barbara Pietrucha and William Davis)

13.10 Welcome from Scientific Director of Childern’s Memorial Health Institute (Katarzyna Kotulska-Józwiak)

13:15 Introductory From Family Living with A-T (Jerzy Nowak, the Polish Razem Zdazymy Foundation for A-T Patients)

 

13:30 SESSION 1. NEUROLOGY

Chair: Andrea Nissenkorn, Israel

 

CLINICAL

13:35 Natural History of A-T Study (William Whitehouse/Salma Ali, UK)

Le docteur William Whitehouse, neurologue pédiatrique à la clinique AT de Nottingham (UK), a présenté un programme de trois ans financé par l'association anglaise Action for AT (UK) et destiné à répertorier et informatiser les quelques 150 dossiers médicaux des patients AT anglais passés par les cliniques AT de Nottingham et Papworth depuis 2001.Le but est d'aboutir à une base de données comparable à celle qu'ATEurope finance depuis plusieurs années avec le CEREDIH. Il a été convenu qu'une fois ce travail réalisé, toutes ces données se retrouvent au sein d'une même base de données mondiale, projet que nous portons avec le CEREDIH et l'ESID.

 

13:50 Static/Progressive Impairment and Dysfunction in A-T (Tom Crawford, USA)

 

14:05 Initial results from the Childhood A-T Neuroimaging Assessment Project (CATNAP) (Robert Dineen, UK)

Thumbnail imageLe projet CATNAP est un projet d'évaluation de l'I.R.M. cérébrale dans l'ataxie télangiectasie qui court de 2014 à 2016 financé par les associations Action for AT (UK) et ATCP (USA). Il a d'abord montré que réaliser des I.R.M. cérébrales multimodales (pour mesurer le cerveau en action) était possible chez les enfants atteints d'AT. Il a aussi déterminé que l'atrophie du cervelet est linéaire avec l'âge et qu'il y a  une correspondance entre le volume du quatrième ventricule (zone du cerveau proche du cervelet) et la dégénérescence neurologique dans la maladie.

 

BASIC SCIENCE: RESEARCH TOWARD THE CLINIC

14:20 Impact of ATM Deficiency on Neural Stem Cells (Penny Jeggo, UK)

Le gène ATM a un rôle bien connu dans la réparation des cassures double brin de l'ADN. Mais la plupart des autres maladies avec ce type de défaut présentent une microcéphalie à la naissance et évoluent peu par la suite. L'équipe de Penny Jego a montré que, dans l'ataxie télangiectasie, les cellules souches neuronales (celles qui vont former les neurones définitifs) ne sont pas éliminées lorsqu'elles présentent des cassures double brin de l'ADN, empêchant d'autres de se former, ce qui pourrait expliquer en partie certains aspects de la dégradation neurologique.

 

14:30 DNA Damage Responses and Transcriptional Regulation in iPSC-Derived Neurons from A-T Patients (Domenico Delia, Italy)

Thumbnail imageCette équipe italienne a montré que la protéine ATM (issue du gène ATM) a un effet sur l'activité des neurones.

 

14:40 The Role of ATM in Brain Homeostasis and Functionality (Ari Barzilai, Israel)

Thumbnail imageL'absence d'ATM affecte aussi la vascularisation avec des conséquences sur le cerveau et la morphologie et le fonctionnement des cellules gliales qui forment l'environnement des neurones.

 

14:50 PANEL DISCUSSION

 

15:50 SESSION 2. IMMUNOLOGY

Chair: Asbjorg Stray-Pedersen, Norway

 

CLINICAL

15:55 Ataxia Telangiectasia: Immunodeficiency and Survival (Corry Weemaes, The Netherlands)

Une série de statistiques sur l'ataxie télangiectasie.

 

16:10 Antibody Deficiency in Ataxia-Telangectasia (Isabella Quinti, Italy)

À partir de la constatation qu'une des voies de réponse immunitaire à une irradiation est altérée dans l'ataxie télangiectasie, Isabella Quinti émet l'hypothèse que cela pourrait avoir une incidence sur la déficience en immunoglobulines Ig et expliquer en partie la susceptibilité à la lympho-prolifération (caractéristique des lymphomes).

 

16:25 The Differences of T and B Cell Maturation in A-T Patients On/Without Immunoglobulin Supplementation (Barbara Piatosa/Barbara Pietrucha, Poland)

À partir d'une analyse statistique, l'équipe polonaise confirme le nombre réduit de lymphocytes B et T- CD4+ et la maturité anormale des lymphocytes B. (Retrouvez dans cet article le rôle de ces cellules de l'immunité)

 

16:40 Inflammatory Cytokines in A-T (Howard Lederman, USA)

 

16:55 DNA Double-Strand Break Repair – Common Mechanism with Multiple Proteins Involved: Similarities and Differences in Clinical and Immunological Phenotype of Patients with Mutations in Artemis, ATM, NBN, and BLM (Barbara Piatosa, Poland)

Présentation d'une étude comparative des maladies à cassures d'ADN.

 

17:10 PANEL DISCUSSION

 

17:50-18:35 KEYNOTE PRESENTATION

Developing SMRT Drugs for Treating Nonsense Mutations: A New Model, Single Drugs for Groups of Diseases (Richard Gatti, US)

2016 10 Conf AT Varsovie Gati small molecules Rappel: les gènes sont des "moules" pour la production de protéines qui vont avoir ensuite une ou plusieurs fonctions. La production de ces protéines se fait en "lisant" les gênes d'un bout à l'autre de la molécule d'ADN qui les constitue. Il existe cependant des cas où le processus s'arrête net avant que la protéine ne soit produite, notamment lorsqu'il rencontre un codon-stop, schématiquement un "code ADN" qui indique au processus de s'arrêter. Il en existe trois types qui peuvent être retrouvés sur certains gènes anormaux, dont les allèles du gène ATM chez les personnes atteintes d'AT.

L'approche de l'équipe de Richard Gatti depuis des années est d'utiliser de petites molécules pour passer outre ces codons-stop et tenter de produire malgré tout une protéine à partir d'un gène lésé. Cette protéine serait certes incomplète mais Richard Gatti pense qu'elle pourrait néanmoins remplir une partie de ses fonctions, à condition qu'il en soit produit entre 5% et 40% du taux normal. Son ambition est que cette technique, si sa mise au point se confirme un jour, sera susceptible d'apporter une réponse à une partie des patients de toutes les maladies rares existantes.

Pour cela, son équipe a isolé une vingtaine de molécules parmi des milliers.Il lui faut désormais établir leur innocuité et effectuer les tests sur des modèles animaux représentatifs avant de penser pouvoir le faire sur des humains.

Une première difficulté est qu'il n'existe pas actuellement de modèle animal répliquant correctement l'ataxie télangiectasie pour effectuer des tests.

La seconde difficulté tient au financement d'un tel projet estimé à plusieurs centaines de millions d'euros par Richard Gatti.

Une objection de la part de Brad Margus, fondateur d'ATCP (USA) et président de sociétés privées de recherche dans le domaine de la santé, a été que, si la technique était si prometteuse alors que d'autres essais ont déjà été décevants par le passé, le financement par des sponsors ne poserait aucun problème, même pour de telles sommes.

 

Friday 7 October

8:30 SESSION 3. NEXT-GEN A-T RESEARCH

Chair: Brad Margus, USA

 

8:35 Ataxia Telangiectasia and Genomic Science (Malcolm Taylor, UK)

Thumbnail imageLa présentation de Malcolm Taylor consistait à poser des questions sur les relation phénotype-génotype dans l'ataxie télangiectasie, c'est-à-dire les liens entre l'expression des symptômes de l'AT et les anomalies sur le gène ATM.

 

8:50 New Born Screening with TRECS (Asbjorg Stray-Pedersen, Norway)

Thumbnail imageDepuis quelques années, des tests immunologiques sont disponibles pour les nouveau-nés. Ils sont destinés à détecter immédiatement toute anomalie grave nécessitant un traitement immédiat. Ils sont déjà mis en place de façon systématique dans certains pays et en test dans d'autres comme en France par exemple. Mais leur capacité de détection pourrait être étendue à d'autres maladies. C'est ce qu'a prouvé le travail d'Asbjorg Stray-Pedersen sur l'AT.

 

9:05 Applying Big Data Approaches to A-T (Brad Margus, USA)

Thumbnail imageDeux éléments importants ont récemment fait évoluer les bases de données :

  • tout d'abord, les médecins, chercheurs et autorités de régulation commencent à accepter des bases de données en ligne, dynamiques, à la sécurité désormais assurée et ouvertes à tous les chercheurs qualifiés.
  • Ensuite, ces bases sont capables d'héberger des données d'un type nouveau, comme le séquencement complet du génome, des analyses du microbiote ou des données provenant directement des patients eux-mêmes.

C'est ce qui a conduit l'association américaine ATCP, sous l'impulsion de son fondateur Brad Margus, à créer la Global AT Family Data Platform, une base de données en ligne que les familles peuvent renseigner directement. Elle sera disponible en français. Un lien sera bientôt disponible sur le site Internet d'ATEurope.

9:20 PANEL DISCUSSION

 

10:20 SESSION 4. METABOLIC AND MULTI-SYSTEMIC PROBLEMS

Chair: Howard Lederman, USA

 

CLINICAL

10:25 A-T in Older Patients (Howard Lederman, USA)

Description et prise en charge des patients plus âgés atteints d'ataxie télangiectasie

 

10:40 Premature Aging in Patients with Ataxia Telangiectasia: Is It Possible to Find New Surrogate Markers of Disease Progression? (Stefan Zielen, Germany)

 Le professeur Zielen exprime le besoin non comblé d'avoir des marqueurs biologiques de l'évolution de la maladie et présente les pistes envisagées et explorées.

 

10:55 Metabolic syndrome and liver involvement in ataxia-telangiectasia (Andrea Nissenkorn, Israel)

La présentation du docteur Nissenkorn vise à identifier et à préciser les dysfonctionnements du foie rencontrés chez certains patients, notamment à l'âge adulte.

 

11:10 PANEL DISCUSSION

 

13:30 SESSION 5. RESPIRATORY

Chair: Jayesh Bhatt, UK

 

CLINICAL

13:35 Multidisciplinary Respiratory Management of A-T: An Update (Jayesh Bhatt, UK)

Thumbnail imagePrésentation des méthodes de suivi et de traitement de la fonction pulmonaire chez les patients atteints d'AT.

 

13:50 Swallowing Incoordination and Management (Maureen Lefton-Greif, US)

Thumbnail imageÉtude sur les difficultés dans le processus de déglutition et de son impact sur la fonction respiratoire.

 

14:05 Lung Disease Assessment in Ataxia-Telangiectasia with Magnetic Resonance Imaging (Goffredo Serra, Italy)

Thumbnail imageL'intérêt de l'I.R.M. (l'imagerie par résonance magnétique) pour l'AT est qu'il s'agit d'un examen non-irradiant. Mais l'utilisation de l'I.R.M. pour les affections pulmonaires était jusqu'à maintenant rendue difficile par le fait que les poumons ne restent pas immobiles pendant l'examen.

Le professeur Serra a développé une technique permettant de contourner ce problème et d'utiliser l'I.R.M. pour évaluer les altérations des poumons les plus fréquentes chez les patients atteints d'AT.

 

14:20 IMAGIN-AT – Advanced Imaging and Physiology Respiratory Endpoints for Clinical Trials in Ataxia-Telangiectasia (Andrew Prayle, UK)

 Une autre technique novatrice d'imagerie I.R.M. pour l'observation de la structure et de la fonction pulmonaire est présentée par le docteur Prayle.

 

14:35 Role of Oxidative Stress in Pulmonary Disease in Ataxia-Telangiectasia (Martin Lavin, AU)

Thumbnail imageLes affections des poumons sont une des caractéristiques de l'AT et, parmi celles-là, il y a les infections. Certaines d'entre elles sont causées par la bactérie streptococcus pneumonia dont la caractéristique récemment démontrée est de produire une quantité significative de la molécule H2O2, molécule hautement oxydante provoquant des cassures d'ADN. Ceci pourrait être une des explications de la fragilité pulmonaire des patients atteints d'AT.

L'étude de l'équipe du professeur Lavin a consisté à déterminer quels micro-organismes présents dans le nez étaient susceptibles de produire H2O2 en vue d'imaginer des traitements préventifs.

 

BASIC SCIENCE: RESEARCH TOWARD THE CLINIC

14:50 Pulmonary Inflammation and Fibrosis in the Atm-Deficient Mouse Model (Ralf Schubert, Germany)

Thumbnail imageSur des modèles de souris déficientes en ATM, l'équipe du professeur Schubert a montré le rôle d'ATM dans le contrôle de l'inflammation pulmonaire et de la fibrose.

 

15:00 PANEL DISCUSSION

 

16:20 SESSSION 6. EMERGING TREATMENTS

Chair: Richard Gatti, USA

 

CLINICAL

16:25-17:10 ERYDEX STUDY UPDATE (Antonio Ferrari, Italy)

Thumbnail imageA Multi-center, Randomized, Double-blind, Placebo controlled Trial to Evaluate the Effects of Intra-Erythrocyte Dexamethasone Sodium Phosphate on Neurological Symptoms in Patients with Ataxia Telangiectasia (ATTeST)

Le programme ERYDEX qui consiste à administrer une molécule corticoïde aux patients atteints d'AT en vue d'obtenir une amélioration des signes neurologiques fait déjà l'objet d'un article dans le site ATEurope (ICI). Cet article sera amendé prochainement en fonction des éléments apportés lors de cette conférence. Les informations importantes sont les suivantes :

  • ERYDEX est une entreprise privée dont le but principal est de valider une méthode d'administration d'un produit pharmaceutique à l'aide d'un procédé novateur qu'elle cherchera par la suite à vendre, peu importe le produit ou la maladie ciblée.
  • Un essai de phase III va bientôt débuter dans 23 centres répartis sur les cinq continents et va durer 12 mois + le temps d'en observer les effets et d'en exploiter les résultats. Un site Internet est ou sera disponible : www.attest-trial.com
  • Tous les patients ne sont pas éligibles pour cet essai, seulement ceux remplissant des critères bien précis.
  • Pour la validité de l'étude, certains recevront un placebo sans le savoir.
  • Deux pays ont décidé de ne pas mettre en place cet essai : les Pays-Bas et la France. Il est à noter que ce sont les deux seuls pays où la prise en charge de la maladie est basée sur un réseau d'immunologues / cancérologues plutôt que sur un réseau de neurologues. Or il est établi que les molécules corticoïdes, au milieu de plein d'effets secondaires, favorisent le développement de cancers.

 

17:10 RBCs as Circulating Carriers for the Release of Dexamethasone in the Treatment of AT (Mauro Magnani)

Thumbnail imageLe principe du procédé ERYDEX et de prélever les globules rouges d'un patient, d'y encapsuler la molécule corticoïde dexaméthasone et de réinjecter ses globules rouges au patient. Ainsi, la molécule est diffusée dans le temps de façon constante et à petite dose. L'opération est à recommencer toutes les trois à quatre semaines.

Les premiers patients traités par ce procédé ont montré une amélioration de leurs symptômes neurologiques, ceux qui ont arrêté une nouvelle dégradation. Néanmoins, le professeur Magnani a également expliqué que l'amélioration n'est pas de la même qualité chez tous les patients et qu'à partir de deux ou trois ans après le début du traitement, d'autres altérations neurologiques "masquent" ces améliorations.

Il indique également que les effets secondaires habituellement rencontrés lors de l'administration prolongée de corticoïdes n'ont pas été d'observés, même si le recul n'est pas encore suffisant et ne permet pas de tirer de conclusions définitives.

Enfin, il tente une première explication à cet effet observé : la dexaméthasone permettrait chez certains patients de produire une petite partie fonctionnelle de la protéine ATM déficiente dans l'AT.

A noter: un poster de Stsuko Hasegawa relatait l'expérience japonaise de l'administration de la molécule corticoïde bêtaméthasone à faible dose par voie orale chez 5 patients  atteints d'AT. Les premières observations faisaient état d'une petite amélioration des mouvements involontaires mais sans qu'ils puissent être vraiment mesurés sur une échelle "officielle", suggérant qu'une telle administration pouvait retarder la progression des symptômes neurologiques. Cependant, des effets secondaires ont été observés au cours de cet essai.

 

17:25 New Aspects on the Steroid Treatment in Patients Affected with Ataxia-Teleangiectasia (Claudio Pignata, Italy)

Une autre piste d'action des molécules corticoïdes a été exposée par le professeur Pignata et concerne l'accumulation de déchets de fonctionnement au sein même des cellules AT. En effet, l'activité cellulaire produit des déchets qui sont normalement traités par un processus spécifique qui semble être altéré dans l'AT et a déjà été montré comme un facteur contributif de l'affection neurologique dans certaines  maladies neurodégénératives. L'équipe de Monsieur Pignata souhaite profiter de l'essai Erydex qui va débuter pour mieux comprendre le rôle du gène ATM dans ce processus.

 

17:40 Treatment with Intra-Erythrocyte Dexamethasone Sodium Phosphate in AT-patients (Roberto Micheli, Italy)

 La présentation du professeur Micheli a repris sensiblement celle de Monsieur Magnani.

 

17:55 PANEL DISCUSSION

 

Saturday 8 October

8:30 SESSION 7. ONCOLOGY

Chair: Krzysztof Kalwak, Poland

 

CLINICAL

8:35-9:05 CLINICAL ONCOLOGY KEYNOTE - Cancer Risk in AT Patients, Cancer Treatment Approaches, Guidelines and Future Directions (John (Torrey) Sandlund, USA)

Thumbnail imageEnviron 30 % des malades atteints d'ataxie télangiectasie développent un cancer, pour la majorité des cancers du sang. S'il n'y a pas de vrai consensus sur la manière de les traiter, il a été montré que des succès s'obtenaient en adaptant les traitements, en bannissant par exemple les traitements ionisants ou en modulant les doses de médicaments. Les nouvelles approches basées sur des agents immunothérapeutiques semblent également avoir de bons résultats.

 

9:05 New Developments and Initiatives in Treatment of Hematological Malignancies in Patients with Ataxia Telangiectasia (Jan Loeffen, The Netherlands)

Thumbnail imageL'intervention du Professeur Loeffen complète celle de son prédécesseur en insistant sur la collaboration qui se met en place de ce côté de l'Atlantique sur les cancers dans l'AT.

 

9:20 Three Cases of Allogenic Stem Cell Transplantation in A-T – Single Centre Experience (Marek Ussowicz, Poland)

Thumbnail imageA l'heure actuelle, très peu de malades atteints d'ataxie télangiectasie ont reçu une greffe de cellules souches, dont trois en Pologne. Le professeur Ussowicz qui les a réalisées en expose les résultats. Globalement, ces greffes se sont bien passées avec des effets secondaires maîtrisés. Une adaptation du protocole de greffe a néanmoins été nécessaire.

Elles ont permis de rétablir chez les enfants qui les ont reçus une immunité quasiment normale, mais n'ont eu aucun effet sur l'altération neurologique. Même si la première greffe est relativement récente (2009) et que le recul n'est sans doute pas suffisant, le professeur expose qu'un tel traitement, tout en restant risqué, aide à la prise en charge du déficit immunitaire et diminue le risque de cancer.

 

9:35 Allogeneic Haematopoietic Stem Cell Transplantation in Patients with DNA Repair Defects Other Than Ataxia-Teleangiectasia Syndrome (Krzysztof Kalwak, Poland)

2016 10 Conf AT Varsovie Katwak greffes Le professeur Katwak, collègue du précédent, présente les résultats plutôt satisfaisants des greffes de cellules souches réalisées en Pologne chez les patients souffrant de maladies de réparation de l'ADN autres que l'ataxie télangiectasie. Il insiste sur le fait qu'il n'y a pas vraiment de consensus sur la façon de préparer ces patients à ces greffes et qu'une telle intervention reste une procédure de traitement d'urgence.

 

9:50 ATM Heterozygote Risks in Cancer (Thilo Dörk, Germany)

 Un hétérozygote pour le gène ATM est une personne porteuse saine d'une copie déficiente de ce gène, comme les parents des enfants atteints d'AT par exemple.

Il est connu depuis assez longtemps que les cancers du sein sont plus fréquents chez les femmes dans ce cas mais des études statistiques montrent également une prédisposition, certes moindre, de ces personnes pour d'autres cancers comme celui de l'estomac, de la prostate, du pancréas (notamment lorsqu'il est présent dans la famille) et le cancer colo-rectal.

Commentaire : il ne s'agit pas ici d'être alarmiste car on parle d'un facteur de risque entre trois à cinq fois supérieur par rapport à de faibles probabilités. Mais en matière de cancers, il est toujours bon d'essayer de faire de la prévention et en parler à son médecin peut être utile. A noter qu'un suivi particulier du cancer du sein chez les hétérozygotes ATM est proposé dans le cadre de l'étude Cof-AT.

 

10:05 ATM and The Risk for Contralateral Breast Cancer (Pat Concannon, USA)

Une autre présentation sur le risque de cancer du sein pour les hétérozygotes ATM.

 

BASIC SCIENCE: RESEARCH TOWARD THE CLINIC

10:20 ATM Deficient Phenotype in Tumour Cells – Possibilities for Targeted Treatment (Tanya Stankovic, UK)

Thumbnail imageLe professeur Stankovic expose que certaines fonctions du gène ATM sont fréquemment inhibées dans nombre de tumeurs lymphoïdes (dans la population générale), facilitant le développement de ces tumeurs. Une cible de traitement serait donc de rétablir ces fonctions. Des essais en laboratoire avec deux molécules ont donné des résultats prometteurs.

 

10:30 PANEL DISCUSSION

 

11:30 SESSION 8. BASIC SCIENCE AND PRESENTATION FROM POSTERS

Chair: Tej Pandita, USA

 

11:35 Longevity in Classical and Variant Ataxia-Telangiectasia: A Genotype-Phenotype Association? (Nienke J.H. van Os, The Netherlands)

 À partir des données néerlandaises, Madame Van Os a cherché à établir s'il y avait une relation entre les mutations du gène ATM et l'espérance de vie dans l'ataxie télangiectasie. Sa conclusion est qu'une telle relation n'a pas pu être démontrée.

 

11:45 Pluripotent Stem Cells and DNA Damage Response to Ionizing Radiation (Tej Pandita, USA)

Thumbnail imageLes cellules souches pluripotentes sont des cellules qui, sous l'action de différents facteurs, vont se différencier en cellules spécialisées.

L'équipe du docteur Pandita montre que la plupart des processus de réparation des cassures double brin de l'ADN ne sont pas affectés lorsqu'une cellule passe d'un stade à un autre, sauf pour ce qui est de la réparation par recombinaison homologue (échanges de fragments d'ADN identiques) qui est plus faible dans les cellules spécialisées que dans les cellules souches dont elles sont issues. Ceci a des conséquences sur les traitements utilisés contre les cancers.

 

11:55 An Integrated ATR, ATM and mTOR-Mechanical Network Controlling Nuclear Plasticity (Marco Foiani, Italy)

Thumbnail imageL'équipe du professeur Folani a mis en évidence que les gènes ATR, mTOR, Chk1 et ATM ont une influence sur la plasticité du noyau des cellules. Leur absence le rend plus fragile, ce qui impacte négativement l'intégrité du génome mais aussi la migration des cellules.

 

12:05 The Relationship Between Patient Perception and Swallow Function in Patients with Ataxia-Telangiectasia: A Pilot Study (Corinne Mossey-Gaston, UK)

Un poster de Corinne Mossey-Gaston relatait l'expérience menée pour évaluer l'efficacité de la déglutition à partir de la perception des patients. La conclusion a été que cette évaluation était trop subjective pour être utilisée.

 

12:15 Variant Ataxia Telangiectasia: Clinical and Genetic Features in 37 Adult Patients Attending the UK National Service. (Katherine Schon, UK)

Une étude statistique.

 

12:25 Antioxidant/Oxidant Status in Patients with Ataxia-Telangiectasia (Mateusz Maciejczyk, Poland)

Le but de l'étude était d'évaluer le statut antioxydant/oxydant dans le plasma et le sérum des patients atteints d'AT, la protéine ATM semblant jouait un rôle déterminant dans la régulation du stress oxydatif. Les niveaux de certaines enzymes oxydantes ou antioxydantes se sont révélés anormaux, suggérant qu'une supplémentation avec certains antioxydants serait utile, notamment avec du rétinol, de l'alpha-tocophérol et de la coenzyme Q10.

 

12:35 Risk of Atherosclerosis and Diabetes in Patients with Ataxia Telangiectasia. (Beatriz T Costa-Carvalho, Brasil)

Le risque d'atherosclérose et se diabète, déjà connu notamment chez les enfants dénutris,  est confirmé par cette étude.

 

12:45 The Effect of Home Respiratory Physiotherapy in A-T Patients (Ifat Sarouk, Israel)

 

 

13:45 SESSION 9. A DISCUSSION OF UNUSUAL CASES

Chair: Luciana Chessa, Italy

13:50 Classification of A-T Patients by Genotype and Phenotype: How Many Unusual Cases? (Luciana Chessa, Italy)

Le professeur Luciana Chessa, à partir des patients présentant une forme particulière de la maladie (certaines personnes étant diagnostiqués alors qu'elles sont adultes), propose d'essayer de faire une classification des malades en fonction de leur mutation génétique et de leurs symptômes (relation génotype – phénotype).

 

14:05 PRESENTATION OF CASES AND DISCUSSION

 

 

14:15 Cutaneous granulomas in patients with Nijmegen Breakage Syndrome (NBS) and Ataxia-telangiectasia (AT) – diagnostic and treatment challenge (Edyta Heropolitanska-Pliszka, Poland)

 Dans certains déficits immunitaires, y compris l'ataxie télangiectasie, des granulomes cutanés apparaissent avec une origine infectieuse désormais détectable. Les traitements essayés ont échoué, excepté la rapamycine mais avec un succès limité. Le docteur Heropolitanska-Pliszka pense que la recherche systématique d'un pathogène pourrait aider au traitement de chaque patient.

 

14:25  14/45 Présentation de cas

 

Je suis désolé, mais j'ai dû rentrer en France à ce moment-là...

 

16:00 SESSION 10. THE WAY FORWARD

Cynthia Rothblum-Oviatt, USA

Barbara Pietrucha, Poland

William Davis, UK

1km parcouru sur un tapis=1€! (pendant 2 jours en 2015)
1€ par contrat de vente en 2015 (>1000)!
Sur la course Vertigo en 2013 et 2014!
Sur la course Vertigo en 2013 et 2014!
Pour les Foulées du Tertre depuis 2012!
Sur l'Etape du Tour 2014!

Organisez votre évènement!

Sports

Fêtes et spectacles

Stands et ventes

Règles et conseils

Agenda

Guides

Urgences (Fr)

En cas d'urgence en France, présentez tout de suite cette fiche au médecin (élaboration coordonnée par Orphanet).

Urgences (US)

En cas d'urgence dans un pays non francophone, c'est cette fiche qu'il faut présenter au médecin ( site de l'association américaine ATCP).

Au diagnostic

Un petit guide pour faire face à l'annonce de la maladie.

Toutes les références

Tous les guides parus sur l'AT dans le monde.

Etudes ouvertes aux familles

CEREDIH

La base de données française tenue par le CEREDIH, partenaire privilégié d'ATEurope, renferme probablement les données médicales les plus complètes au monde et toutes les mutations génétiques des personnes françaises atteintes d'AT. Parlez-en à vos médecins!

La base de données française

CURIE

Dans le cadre de la recherche d'un lien entre cancer du sein et gène ATM, l'étude CoF-AT de l'institut Curie rassemble des données sur les femmes hétérozygotes pour ce gène, c'est-à-dire porteuses saines d'une copie déficiente du gène comme peuvent l'être les mamans des enfants atteints d'AT et d'autres membres de leur famille. Faites-vous connaître!

Étude CoF-AT
de
l'institut Curie

Global AT family data project

ATCP aux USA vient de mettre en place une base de données mondiale liée à l'AT. Complémentaire de celle du CEREDIH, elle permet aux familles concernées de transmettre des données qui n'étaient pas recueillies jusque là, comme les imageries de type IRM ou scanner ou des informations liées aux aptitudes, au comportement ou encore à l'alimentation, etc. Parallèlement, un programme de recueil de 500 génomes complets est mis en place. Vous pouvez participer!

La base mondiale des autres données

Copyright © 2017 ATEurope - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public